Une semaine de Cuffy à Blois

  • place
    Départ/Arrivée
    Cuffy / Blois
  • compare_arrows
    Distance
    277 km
  • access_time
    Durée
    8 jours
1

Au programme de ce séjour : la Loire et ses îles, les vins de Sancerre, le pont-canal de Briare, le château de Sully-sur-Loire qui marque l’entrée dans le périmètre classé par l’Unesco, Orléans ville d’Art et d’Histoire et pour finir Blois une cité royale.

Le plus du séjour : Découvrez la Loire à Vélo dans son côté « sauvage » pour un séjour au plus proche de la nature.

Jour 1 : Cuffy km 0 de La Loire à Vélo – Beffes (22 km)

Le point zéro de La Loire à vélo à Cuffy, en bord de Loire © J. Percher - CRT Centre-Val de Loire

Le Bec d’Allier, la confluence entre l’Allier et la Loire, est un spot nature incontournable et marque le début de La Loire à Vélo. Faites un petit détour pour admirer le pont-canal du Guétin qui permet au canal latéral à la Loire de franchir l’Allier. Reprenez la direction de Cuffy puis Marseilles-lès-Aubigny. Appréciée pour son port de plaisance, cette agréable petite ville marque la jonction entre le Canal latéral à la Loire et le Canal de Berry. Encore quelques kilomètres et la journée se termine à Beffes. Ce village propose un VéloCamping avec des bungalows originaux et plus insolite encore un site de plongée aménagé sur un ancien site d’extraction de chaux.

Infos de l’étape :

  • Pour rallier l’itinéraire en train, 2 possibilités : soit la gare de Nevers soit La-Guerche-sur-l’Aubois.
  • L’offre d’hébergement entre Cuffy et Sancerre est limitée, pensez à réserver avant votre venue.
  • Un itinéraire vous permet de rejoindre Apremont-sur-Allier, classé parmi les plus beaux villages de France. Ne ratez pas la visite de son magnifique Parc Floral.

Jour 2 : Beffes – Sancerre (36 km)

Départ direction Sancerre. En chemin, visitez l’arboretum d’Adeline à la Chapelle-Montlinard un véritable « Conservatoire du Patrimoine végétal » qui comprend plus de 2 000 espèces. Vous entrez dans la Réserve Naturelle Nationale du Val de Loire entre forêts alluviales, prairies sèches, bancs de sable… Puis, c’est au tour des vignobles de vous guider jusqu’au piton rocheux de Sancerre à 312 m d’altitude. A Thauvenay, ralliez les Caves Eric Louis et profitez d’une dégustation. A la maison des Sancerre, la passion des vignerons se transmet à travers une scénographie unique. Puis c’est la Tour des Fiefs qui vous en met plein la vue avec un panorama à 360° sur le vignoble. Terminez cette journée dans l’un des restaurants de cette ville médiévale, classée Petite Cité de Caractère.

Balade à vélo dans le vignoble de Sancerre et village en arrière-plan. © D. Darrault - CRT Centre-Val de Loire

Jour 3 : Sancerre – Briare (48 km)

Cyclotouristes sur le pont-canal de Briare © J. Damase - CRT Centre-Val de Loire

A Saint-Satur, charmant village au pied de Sancerre, posez votre vélo et embarquez avec Sylvain, marinier sur un bateau traditionnel de Loire. De retour sur la terre ferme, enjambez votre vélo et longez le canal latéral à la Loire jusqu’à l’écluse de Bannay. Puis suivez le fleuve royal. Faites une halte à Ousson-sur-Loire dont les rives ont inspiré de nombreux peintres. Votre parcours du jour prend fin à Briare, connu pour son pont-canal qui enjambe la Loire sur plus de 660m, construit en collaboration avec l’ingénieur Gustave Eiffel. Ambiance de bord de mer avec son port de plaisance, haut lieu du tourisme fluvial, son musée de la Mosaïque et des Emaux ainsi que celui des 2 Marines et du Pont-Canal.

Idées pause et sortie à Briare :

  • Faites une pause gourmande sur la terrasse du salon de thé Chocolats et Chimères installé dans l’ancienne maison éclusière du pont-canal. Dégustez ses glaces, desserts, chocolats… tout est « fait maison » et délicieux.
  • Embarquez pour une croisière promenade ou croisière-repas entre Loire et canaux.

Jour 4 : Briare – Sully-sur-Loire (43 km)

Départ vers Sully-sur-Loire et son château médiéval. Sur la route, découvrez le village de St Brisson-sur-Loire où domine l’ancien château féodal transformé en demeure au XVIème siècle. Après avoir pédalé, profitez-en pour faire une halte à Gien. Cette ville, renommée mondialement pour sa faïencerie, dispose même d’un musée qui retrace l’historique et les étapes de fabrication. Cette journée se termine à Sully-sur-Loire, porte d’entrée du Val de Loire inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO. Son château va vous impressionner par ses hautes tours et ses douves en eau surplombant la Loire.

Usine de la faïencerie de Gien © J.-S. Mutschler - CRT Centre-Val de Loire

Jour 5 : Sully-sur-Loire – Orléans (49 km)

La basilique de Saint-Benoît-sur-Loire derrière un champ de colza © P.Forget - CRT Centre-Val de Loire

En quelques coups de pédales vous êtes à Saint-Benoît-sur-Loire et son abbaye bénédictine. Peu avant, vous longez l’île des Mahis, 27 ha de sable peuplée de sternes, hérons, castors, loutres et autres animaux de Loire. Repartez à vélo vers Germiny-des-Prés où est édifié le 1er monument d’art chrétien d’occident, l’Oratoire carolingien. A Sigloy, partez en bateau traditionnel avec les Passeurs de Loire pour une rencontre authentique avec le fleuve. Puis direction Châteauneuf-sur-Loire et son musée de la Marine de Loire. Dernière ligne droite jusqu’à Orléans. Profitez de la soirée pour vous balader à vélo dans cette cité, classée Ville d’Art et d’Histoire. Dînez dans l’un des nombreux restaurants de la rue de Bourgogne ou du centre historique.

Idée baignade :

Juste avant d’arriver à Orléans, rafraîchissez-vous à l’île Charlemagne, base de loisirs de 70 ha avec lieu de baignade et de nombreuses activités (kayak, parc accrobranche, aqua-parc, volley…).

Idées sortie :

A la nuit tombée, la Cathédrale gothique Sainte-Croix s’illumine et laisse place à un magnifique Son et Lumière. Sur les bords de Loire, la guinguette La Sardine est la « place to be » entre juin et septembre.

Jour 6 : Orléans – Muides-sur-Loire (47km)

Avant de partir, prenez le temps de flâner dans le centre d’Orléans. Découvrez son cœur historique, son quartier piétonnier ou bien encore la place du Martroi où trône la statue de Jeanne d’Arc, libératrice de la ville. Longez à vélo la Loire vers l’ouest. Sur votre parcours, visitez le château de Meung-sur-Loire, les jardins de Roquelin, véritable paradis des roses ou bien Beaugency, ravissante ville médiévale dominée d’un donjon du 11e siècle. Peu après la sortie, faites un détour de quelques centaines de mètres à Tavers, aux « Eaux bleues », petite curiosité géologique. Continuez votre route jusqu’à Muides-sur-Loire, petite ville qui vous accueille pour la nuit.

Vue sur la ville de Beaugency, le donjon, le pont sur la Loire © Thibaud Rebour

Idées pause :

Laissez-vous tenter par une pause à la guinguette La Corne des Pâtures à Baule ou peu après au salon de thé Cesar et Firmin à Beaugency qui propose une petite restauration et des desserts faits maison.

Jour 7 : Muides-sur-Loire - Chambord - Blois (32 km)

Vélos longeant le Cosson à Chambord © L. Letot_DNC

Départ vers Saint-Dyé-sur-Loire, charmant village de bord de Loire qui servit de port pour acheminer les matériaux utilisés à la construction du Château de Chambord. L’itinéraire vous éloigne de la Loire pour vous rapprocher du rêve de François 1er : Chambord et ses jardins à la Française imaginés sous Louis XIV et réaménagés en 2017. Repartez à vélo au cœur de paysages forestiers et peut-être aurez-vous la chance de croiser ou d’entendre le cerf bramer. Rejoignez Blois et son château royal, qui est un incontournable. Pour ce dernier soir, profitez du Son et Lumière projeté sur le château, pour vivre l’Histoire de France autrement.

Jour 8 : Départ de Blois

Si vous désirez poursuivre votre voyage, ralliez Saumur en 7 jours supplémentaires.

Son et Lumière de Blois © C. Mouton - Centre Val de Loire

Autres suggestions de parcours