Conseils pour organiser son voyage à vélo

1
  • Saint-Jacques à vélo : bords de Loire à Marmoutier @ D. Darrault - CRT Centre-Val de Loire

Voici quelques conseils pour préparer votre voyage à vélo, afin de partir dans de bonnes dispositions « l’esprit tranquille » et en profiter dans les meilleures conditions.

Planifier son voyage en amont

Lors d’une première expérience

Si vous partez pour la première fois en voyage à vélo, commencez par des étapes courtes. Des étapes de 30 à 40 km/jour sont suffisantes et vous permettent de prendre le temps pour découvrir les richesses des paysages, le patrimoine ou profiter des activités le long de l’itinéraire. Estimez votre allure à environ 10 km/heure pour les premiers jours.

Prévoir ses étapes

Pour organiser votre voyage, vous avez plusieurs possibilités :

  • Importer un séjour déjà existant depuis les “suggestions de parcours” et le modifier si vous le souhaitez.                                 
  • Construire votre propre itinéraire à partir de la cartographie.
  • Réserver un séjour clé en main.
Briare
Briare © J. Damase CRT Centre-Val de Loire

Vous pouvez parcourir La Loire à Vélo aussi bien de l’Est vers L’Ouest que de l’Ouest vers l’Est. Dans un sens ou dans l’autre la Loire à deux visages et vous découvrirez des paysages différents. De plus, le dénivelé est insignifiant et à la portée de tous : 190 m pour plus de 900 km. A noter quand même que les vents dominants d’ouest poussent plus souvent le touriste à vélo de l’Océan vers les terres.

Faire transporter son vélo, ses bagages…

Vous pouvez transporter vos vélos ou vos bagages dans le train ou les faire transférer par un transporteur privé. Pour cela consultez les rubriques Transferts de bagages, de vélos, de personnesLe Train Vélo LoireTER et cars régionaux.

Partir en famille

Vélo vignes
Vélo vignes © D. Darrault CRT Centre-Val de Loire

Si vous voyagez avec des enfants, adaptez la longueur des étapes en fonction de leur âge. Préférez les parties de l’itinéraire offrant un maximum de sections « sans voiture ». Ne surestimez pas vos capacités, ni celles de vos enfants.

Anticiper la réservation de ses hébergements

Tous les hébergements proposés sur ce site sont engagés dans la démarche “Accueil Vélo” et donc situés à moins de 5 km de l’itinéraire. Répartie tout le long de l’itinéraire, l’offre d’hébergements est variée, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. En période estivale ou sur certains longs week-ends de printemps ou sur des parties de l’itinéraire ne proposant pas une offre importante, il est préférable de réserver son hébergement à l’avance.

Consulter la météo et la page “Info Circulation”  avant le départ

Du printemps à l’automne les conditions sont souvent belles pour profiter des paysages de Loire.

Renseignez-vous sur la météo avant votre départ afin d’adapter votre équipement en fonction des prévisions. Dame nature est parfois capricieuse, il peut arriver que certaines sections de l’itinéraire soit impraticables après de très fortes pluies. Consultez la pageInfo Circulation pour connaître la praticabilité de l’itinéraire.

S'orienter sur le parcours

Les traces GPS  et les topoguides

Pour rendre votre expérience de La Loire à Vélo encore plus agréable, vous pouvez télécharger les traces GPS de l’itinéraire sur votre smartphone via une application ou sur un GPS vélo pour vous guiderLes tracés GPS de La Loire à Vélo sont en libre accès et gratuits sur le site. Vous pouvez aussi acquérir l’un des topoguides de La Loire à Vélo en vente en ligne, dans les librairies et dans certains Office de Tourisme sur le parcours.

S’informer sur la praticabilité de l’itinéraire…

Des travaux d’entretien et d’amélioration de l’itinéraire sont régulièrement engagés pour votre confort et sécurité. Pour avoir connaissance des dernières mises à jour, vous pouvez vous rendre sur la page « Info Circulation».

Des messages d’alerte seront publiés sur le site pour vous informer sur la praticabilité de l’itinéraire. Consultez ces messages avant votre départ. Dans la mesure du possible, un itinéraire provisoire sera  communiqué en cas d’interruption de l’itinéraire.

La signalétique

Pour votre confort et votre sécurité, l’itinéraire est balisé dans les deux sens depuis Cuffy (dans le Cher, 18) à Saint-Brevin-Les-Pins (Loire-Atlantique 44). Il ne vous reste qu’à suivre les panneaux !

Cyclotouristes et panneau de La Loire à vélo près de l'écluse du canal latéral à la Loire, à Beaulieu-sur-Loire
Cyclotouristes et panneau de La Loire à vélo près de l’écluse du canal latéral à la Loire, à Beaulieu-sur-Loire © J. Damase – CRT Centre-Val de Loire

La signalétique installée est suffisante pour vous guider sur tout le parcours. Certaines traversées de villes peuvent être un peu plus délicates entre la concentration à porter sur la circulation et la recherche visuelle des panneaux de direction. Soyez attentifs !

 

Bien choisir son équipement

Le vélo

  • Pour une randonnée de plusieurs jours, préférez un vélo tous chemins (VTC) bien équipé : selle confortable, éclairage, porte-bagages et au moins 21 vitesses.
  • Vérifiez son bon état ou faites-le réviser par un professionnel du cycle. Réglez-le à votre taille, gonflez bien les pneus, vérifiez les freins, pensez à l’avertisseur sonore…
  • Prévoyez une sacoche de guidon pour votre topo-guide.
  • Préférez des sacoches au sac à dos, fatiguant à la longue.
  • Avec des enfants, plutôt qu’un siège bébé, prévoyez une remorque ou selon l’âge une  « troisième roue », plus amusante et confortable.
  • Emportez un petit nécessaire de réparation : matériel pour crevaison et 2 chambres à air par vélo, outil multifonction, pompe et raccord adapté à vos valves.
  • N’oubliez pas l’antivol pour les arrêts en ville.

Pour connaître l’équipement obligatoire sur un vélo, consultez le site de la Sécurité Routière.

Le matériel

  • Des vêtements confortables pour rouler et des chaussures adaptées. Une laine polaire pour le soir. Casquette ou chapeau, lunettes de soleil et crème solaires. Coupe-vent et vêtement de pluie, si possible constitués de fibres respirantes adaptées à la randonnée.
  • Pour les longs parcours, nous vous conseillons de vous munir de cuissards, de  gants et de chaussures de vélo.
  • Le port du casque n’est pas obligatoire (sauf pour les enfants de moins de 12 ans) mais fortement conseillé.
  • Emportez de l’eau et des barres énergétiques pour éviter les coups de fatigue.
  • Pensez à la trousse à pharmacie pour les premiers soins.
  • Prévoyez un topo-guide ou et/ou téléchargez les traces GPS sur votre smartphone ou un GPS vélo.
  • Apportez juste le nécessaire, ne surchargez pas votre vélo.

Penser à sa sécurité et celle des autres

 À Vélo…

L’itinéraire de La Loire à Vélo alterne entre des sections sans voiture, des petites routes à très faible trafic, des pistes et bandes cyclables notamment lors des traversées d’agglomérations. Par ailleurs, sur certaines périodes, vous pouvez être un grand nombre de cyclistes à pédaler sur le parcours. Vigilance donc sur les règles à respecter lors de votre voyage pour votre sécurité et celle des autres.

Ci-dessous quelques rappels et conseils :

  • Appliquez les règles du Code de la route. Sachez qu’à vélo chaque infraction est passible d’une amende.
  • Pour rouler en toute sécurité, vous devez impérativement disposer d’un vélo en bon état et bien équipé.
  • Le port d’un gilet rétroréfléchissant certifié est obligatoire pour tout cycliste (et son passager) circulant hors agglomération, la nuit, ou lorsque la visibilité est insuffisante.
  • Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers, depuis le 22 mars 2017.
  • Soyez vigilants sur les routes, dans les traversées de villes… particulièrement aux intersections et sur les ponts.
  • Ne roulez pas de front.
  • Sur les voies vertes, laissez la priorité aux piétons et signalez-vous.
  • Soyez fair-play avec les autres usagers de La Loire à Vélo. Un seul mot d’ordre : la convivialité avant tout !

Retrouvez toutes les informations sur les règles de sécurité et l’équipement de votre vélo sur site de la Sécurité Routière.

 

Vélos arrêtés sur les bords de Loire à Muides
Vélos arrêtés sur les bords de Loire à Muides © P.Forget – CRT Centre-Val de Loire

La responsabilité civile

Rappelez-vous que vous circulez à vélo à vos propres risques et que vous êtes responsable des accidents qui pourraient survenir à vous-même, ou au préjudice d’un tiers, du fait de l’inadaptation de votre comportement aux règles du Code de la Route, aux conditions de circulation et aux dangers normalement prévisibles en milieu naturel. Vous devez être OBLIGATOIREMENT assuré en responsabilité civile.

La baignade dans la Loire

Attention ! La baignade dans la Loire et les rivières est interdite car dangereuse, sauf sur les zones aménagées. Si vous souhaitez vous baigner dans un plan d’eau, choisissez des lieux de baignades surveillées. Retrouvez les lieux où la baignade est surveillée dans la rubrique “autour de l’eau” ou directement sur la carte.

Les numéros d’urgence

  • Pompiers : 112 à partir d’un mobile ou 18 depuis un fixe
  • Gendarmerie : 17
  • Samu : 15

Voyager éco-responsable

Le vélo est un moyen de transport qui limite fortement votre impact sur l’environnement. A vélo, c’est zéro CO2 ! En plus, un séjour à vélo est le moyen parfait pour découvrir à son rythme, les paysages et les richesses du Val de Loire. Faire La Loire à Vélo, c’est aussi vivre une aventure humaine, au plus proche d’une nature préservée.

Voici quelques idées pour continuer à protéger l’environnement et favoriser les moments de partage avec les autres usagers de La Loire à Vélo et ainsi être un « éco-voyageur à vélo responsable » :

  • Protégez la flore et la faune sauvages et faites-vous le relai d’initiatives en faveur de l’environnement.
  • Ne cueillez pas une plante que vous ne connaissez pas, il pourrait s’agir d’une espèce protégée
  • Restez sur les chemins balisés afin de ne pas détruire la végétation.
  • Utilisez les poubelles mises à disposition le long du parcours pour jeter ses déchets. En cas d’absence, utilisez vos poches ou vos sacoches pour les emballages et autres objets devenus inutiles.
  • Respectez le code de la route et maîtrisez votre vitesse en toute circonstance.
  • Cédez le passage aux piétons, randonneurs et cavaliers et favorisez avant tout la convivialité avec les autres usagers.
  • Profitez des équipements mis à disposition le long de l’itinéraire tout en vous conformant aux recommandations et réglementations.
  • Privilégiez les achats locaux et de saison (produits du terroir, artisanat…) et favorisez l’usage des produits écologiques.
  • Respectez la propriété privée et les cultures.
  • Respectez l’interdiction du camping sauvage, sauf si le propriétaire donne son accord.

Et puisque c’est notre affaire à tous, si vous avez des bonnes idées, faites nous en part !