1
  • LE SERPENT D’OCÉAN©
+ -

Au nord de Saint-Brevin sur la plage du Nez de Chien, à « la limite transversale de la mer » (frontière entre espace fluvial et maritime), surgit l’immense Serpent de Mer de l’artiste chinois Huang Yong Ping dont le squelette apparaît comme issu d’une fouille archéologique.
Son mouvement le rend vivant : on devine qu’il a traversé les mers pour venir échouer sa gueule démesurée sur cette plage.
La ligne de ses vertèbres joue avec la courbe du pont de Saint-Nazaire, et la manière dont il se pose rappelle l’architecture des carrelets, ces pêcheries typiques de la côte atlantique. Positionné sur l’estran, le squelette apparaît au rythme de la marée, et accueillera, peu à peu, faune et flore marines.

Lundi 21 Octobre 2019
« C’est avec tristesse que je viens d’apprendre le décès de Huang Yong Ping, créateur de notre Serpent d’Océan et citoyen d’honneur de notre ville.
Comme l’indique la galerie Kamel Mennour qui le représentait « L’oeuvre de Huang Yong Ping, toujours profonde et percutante, comme sa personne joyeuse, brillante et pleine de sagesse, s’attachaient à vivifier le rôle de l’art, non pas comme une matière morte et des objets esthétiques, mais comme une essence de vie débordante ».
Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches. » Yannick Morez, maire de Saint-Brevin.

Portrait d’un artiste libre et avant-gardiste, devenu citoyen d’honneur de la Ville de Saint-Brevin, en 2014.
Français depuis 20 ans
Né en Chine, le 18 février 1954, à Xiamen dans la province du Fujian, l’artiste est décédé accidentellement dans son atelier d’Ivry-sur-Seine, le 19 octobre dernier, à seulement 65 ans.
Connu et reconnu pour ses œuvres démesurées et engagées, il vivait en France depuis 30 ans et avait été naturalisé en 1999.
Figure majeure de l’art d’avantgarde chinois des années 1980, inspiré par le mouvement pluridisciplinaire Dada, qui remet en cause les conventions et les contraintes idéologiques, esthétiques et politiques, il crée le groupe Xiamen Dada qui renvoie à la révolte culturelle.
Ses œuvres sont la réinterprétation libre des philosophies et mythes occidentaux, mettant au jour leurs non-dits et côtés sombres.

Œuvres censurées
Au début des années 1980, la première exposition de Xiamen Dada, à Fujian, est censurée par les autorités, et c’est en brûlant leurs toiles que le collectif répond, les remplaçant par des déchets et des objets ramassés dans les environs.
Lorsqu’en 1999, éclatent les événements dramatiques de la place Tian’anmen, Huang Yong Ping se trouve en France, pour l’exposition « Les Magiciens de la Terre ». Dès lors, il décide d’y rester pour y vivre.

De nombreuses expositions
Il participa à de nombreuses expositions, notamment au Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie et à la Biennale de Venise.
Chacune de ses œuvres s’inspire du contexte historique, politique, sociétal et architectural de son lieu d’exposition.

En 2012, dans le cadre de la biennale d’art contemporain, Estuaire, du Voyage à Nantes, Huang Yong Ping crée et imagine le Serpent d’océan (figure emblématique de la mythologie chinoise).
Situé sur l’estran, à la pointe du Nez-de-Chien, le squelette du serpent aux 135 vertèbres, de 130 mètres de long, apparaît au rythme des marées.
Il fait aujourd’hui le bonheur de nombreux passants et touristes qui aiment le prendre en photo et s’inventer des histoires.
Huang Yong Ping réalisa un nouveau serpent, encore plus grand, dans la nef du Grand Palais, lors de l’exposition « Monumenta », en 2016.

Animaux autorisés

Période(s)LundiMardiMercrediJeudiVendrediSamediDimancheJour d'ouvertureJour de fermeture
01/01/2019 - 31/12/2019 - / - - / - - / - - / - - / - - / - - / -

Visites individuelles

Visite libre (permanence) :oui
Visite libre (demande) :
Visite guidée (permanence) :
Visite guidée (demande) :
Durée de la visite :
Dégustation gratuité :
Dégustation payante :

Visites des groupes

Visite libre (permanence) :oui
Visite libre (demande) :
Visite guidée (permanence) :
Visite guidée (demande) :
Durée de la visite :
Dégustation gratuité :
Dégustation payante :

  • Animaux
  • Musée et centre d'interprétation
  • Art moderne / contemporain

Rejoindre en transports publics