1
Ce métaséquoia de 20 mètres de hauteur, appelé aussi « sapin d’eau », est un arbre chinois redécouvert en 1940 alors qu’on le pensait disparu, ne connaissant de lui que ses traces fossiles. Il est un des rares conifères caducs : après une flamboyance de jaunes dorés, d’orangés et de rouges cuivrés à l’automne, il perd toutes ses feuilles en hiver, pour les retrouver dans des tons vert acidulé au printemps. Gigantesque et majestueux, résistant et à la croissance rapide, il agit comme un signal dans la ville hyper construite et rappelle que la présence du végétal est nécessaire.

Période(s) Matin Après-midi Jour d'ouverture Jour de fermeture

  • Monuments et Patrimoines
  • Site et monument historiques
  • Installation contemporaine
  • Contemporain

Rejoindre en transports publics