EXPOSITION : LE BESTIAIRE DU ROI RENÉ

1
  • EXPOSITION : LE BESTIAIRE DU ROI RENÉ©
Le projet : Installer de l’art contemporain éphémère dans l’espace public : la Ville de Saumur s’y était engagée en 2020 dans l’une des 80 propositions du projet municipal. Avec cette exposition « Le Bestiaire du Roi René », c’est chose faite. Située dans les jardins du Château durant toute la saison touristique, cette exposition conçue par Julien Vrignaud et la direction de la communication vise à faire cohabiter, dans l’espace public et de manière accessible à toutes et tous, notre patrimoine ancien et des œuvres d’art contemporaines et urbaines. Les jardins du Château, lieu idéal et central dans la géographie saumuroise mais aussi lieu hautement touristique fréquenté par plus de 100 000 visiteurs chaque année, accueillent ainsi cette exposition originale composée de 8 sculptures d’animaux. Des animaux ? Pour faire le lien avec le bestiaire du Roi René d’une part, comme un écho à l’histoire du Château, mais aussi comme clin d’œil à l’engagement très fort de la Ville et du Château de Saumur en matière de préservation de l’environnement. Pour rappel, le Château de Saumur a instauré le 1er janvier 2021 le « 1 euro écologie » en augmentant de 1 euro tous les billets vendus afin de financer des projets écologiques. Avec, à ce titre, le lancement de la création d’une première micro-forêt il y a quelques semaines à l’entrée du Château. Julien Vrignaud : « De prime abord, je ne m’étais pas destiné à la création artistique, mais davantage au bruit des casseroles sur un piano de cuisine. Puis, je suis devenu ferronnier d’art dans l’agencement et la décoration de manière totalement autodidacte. La soudure étant une nécessité pour réaliser certains projets, un vrai désir créatif s’est insinué en moi avec le besoin d’aller plus loin dans le processus. Explorer la matière au delà des limites que m’imposait mon métier d’agenceur décorateur. Ce qui était une envie est donc devenue un réel besoin. » « L’architecture, les lignes, la géométrie, chercher l’ossature directrice d’une forme. Mes recherches, inspirées par mon envie de mettre à profit mon savoir-faire, se sont portées d’instinct envers les animaux. Ils sont, de part leurs postures, leurs attitudes, une réelle source d’inspiration aujourd’hui. Donner naissance, à partir de barres de fer inertes et froides, à des œuvres ayant leurs caractères et intentions, est une expérience incroyable. Ils prennent alors, vie entre mes mains. Mon bestiaire de métal ».

Période(s) Début Fin Jour d'ouverture Jour de fermeture
30/09/2022 - 30/09/2022----

Rejoindre en transports publics