ARATAN N’AKALLE

Musique

1
  • Bateau ivre
En 2012, un conflit armé éclate au Mali, 160 000 maliens fuyant les hordes armées se réfugient au Burkina, au Niger et en Mauritanie. Les 6 membres d’Aratan N’Akalle (qui signifie « Les enfants du pays » en langue tamasheq) se rencontrent dans un camp de réfugiés au Burkina-Faso, la même année, et se retrouvent dans la musique, seul refuge et seule occupation. On retrouve dans leur premier album Manamosse Kel Tamasheq (sorti en août 2021), des inspirations dans le courant musical assouf et chez des artistes comme Tinariwen, Désert Rebelle ou Vieux Farka Touré.

Période(s) Matin Après-midi Jour d'ouverture Jour de fermeture
29/09/2022 - 29/09/2022----

  • Musique

Rejoindre en transports publics