Val de Loire UNESCO

Le Val de Loire comble les amoureux de nature et de culture. Ce qui lui vaut d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Tout est fait pour préserver, valoriser et animer ce territoire.

Balade en vélo à Chaumont Balade en vélo à Chaumont © J. Damase

La Loire à Vélo permet de découvrir le Val de Loire, territoire inscrit depuis le 30 novembre 2000 sur la liste du patrimoine mondial au titre des paysages culturels vivants. C’est le plus grand site inscrit en France : 280 km de long entre Sully-sur-Loire (à l’est d’Orléans) et Chalonnes-sur-Loire (au sud-ouest d’Angers).

La Loire vers Chaumont-sur-Loire La Loire vers Chaumont-sur-Loire © P. Duriez

Le Val de Loire marie l’harmonie entre l’homme et la nature. Les châteaux, les villes et villages, la culture fluviale, les productions viticoles s’intègrent dans un paysage magnifique, celui du dernier fleuve sauvage d’Europe.

Pour le préserver, la Mission Val de Loire, créée en mars 2002 par les Conseils régionaux du Centre et des Pays de la Loire, s’engage dans la préservation, la valorisation et l’animation du site inscrit.

Comment, mieux qu’à vélo, s’imprégner des richesses naturelles et culturelles du paysage ligérien ?

Découvrez le site officiel du Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco.

Les 3 critères retenus par l’UNESCO pour inscrire le Val de Loire

  1. « Le site représente un chef d’œuvre du génie créateur humain ».
  2. « Le site témoigne d’un échange d’influences considérables pendant une période donnée ou une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification de la ville ou de la création de paysages ».
  3. « Le site offre un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une des périodes significatives de l’histoire humaine ».